Sturmgeschutz STUG III G

Stug iii 07

Historique

Le STUG - abbréviation de Sturmgeschutz, littéralement Canon d'assaut en allemand - est apparu en 1940 lors de la campagne de France. Il s'agissait alors d'avoir un véhicule pour accompagner l'infanterie, dans la droite ligne de l'artillerie spéciale française de 1918 : comme le Saint-Chamond ou le Schneider, le STUG III est doté d'un obusier de 75 mm. Plus blindé, plus ramassé, plus rapide, il est toutefois infiniment moins vulnérable et peut même, comme à Stonne, se confronter à armes égales avec le redoutable Renault B1 bis.

Le STUG va rapidement évoluer, pour faire face aux redoutables blindés russes : le chassis est assez versatile pour être doté d'un puissant canon de 75 mm KwK L40/48 qui va remplacer le KwK 24 précédent. Parallèlement, son rôle va de plus en plus se tourner vers l'antichar, même si le soutien d'infanterie n'st pas abandonné. Il se révèmle partiulièrement redoutable en Normandie, dans des combats défensifs : sa silhouette ramassée rend son acquisition difficiles, et son canon ne laisse que peu de chances à un Sherman d'en réchapper. Son blindage a été porté de 50 à 80 mm, ce qui est tout à fait correct pour offrir une chance face aux perforants du canon de 75 dont est équipé le char américain (face aux 76 mm antichar, c'est toutefois une autre histoire). Il peut atteindre 40 km/h sur route, avec une autonomie de 160 km. IL est équipé d'une mitrailleuse antiaérienne en plus du canon. Enfin, les plaques latérales sont des Schürzen, elles servent à protéger le blindé des munitions à charge creuse dont elles déclenchent l'explosion prématurée.

La maquette ESCI-Italeri

Stug iii 10

Les 2  STUG de la photo sont des maquettes anciennes, produites par ESCI, et qui ont depuis été "reboîtées" par Italeri. Elles sont de bonne facture, les pièces s'emboîtent sans problème. Les chenilles sont en plus sieurs pièces, à la différence des anciennes maquettes ESCI qui avaient des chenilles en plastique "souple" qu'il était quasi impossible de glisser sur le train de roulement (me rappelle d'un T34 qui a filé à la poubelle quand j'étais ado, eh eh). Attention toutefois aux Schürzen, elles sont un peu fragiles pour une utilisation ludique. Manipulez plutôt le modèle par le canon.

 

Stug iii 11

 

Stug iii 13

 

Stug iii 14